En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Les U18 U23 en stage à Dardilly (Rhône)
le 19-02-2021
par Bruno Tommasone
.
Un véritable bol d'air frais 

Quel bonheur en ouvrant les portes du Boulodrome Métropolitain à Dardilly de découvrir des boulistes en train d'évoluer. En cette époque de crise sanitaire, toutes les installations sont pratiquement fermées et le boulodrome rhodanien a eu le droit d'ouvrir pendant deux jours pour accueillir les jeunes internationaux français pour un stage qui regroupe U18 et U23. Ce rassemblement mené par l'entraineur national Fabien Amar secondé par Sébastien Belay, a permis à toutes ces jeunes pousses de se retrouver avec une grande satisfaction comme le démontraient les larges sourires et surtout leur grande application et détermination. Une belle satisfaction car à l'heure actuelle ils ne savent pas les dates des prochaines compétitions internationales. 


Un devoir: préparer ces jeunes talents

Interrogé entre deux exercices, Fabien Amar est conscient des difficultés qu'engendre une telle période comme il le précisait: "Il est important de relancer la machine. Il faut redonner l'envie et remobiliser avant les prochaines échéances dont on ne connait pas les dates. On se doit d'être prêts surtout que d'autres nations jouent et vont recommencer à jouer. Après plusieurs mois ils reviennent et ils se sentent bien. Bien sur rien ne remplace la compétition surtout que jouer des rencontres internationales n'a rien à voir avec le restant de l'année. C'est une obligation de les tenir à niveau dans la perspective d'une compétition à venir"

Des jeunes joueurs ravis de se retrouver


Romain Garnier (photo BT) 


A l'image de Romain Garnier et Mathéo Roffino le groupe a eu plaisir à se retrouver. L'ancien champion du monde Romain Garnier revenait sur les bienfaits de ce stage:" Cela fait un bon bout de temps que l'on ne s'est pas vu. Pendant ces deux jours nous retrouvons l'ambiance du haut-niveau et le goût de la compétition. 

Mathéo Roffino (photo BT) 


Mathéo Roffino qui n'a pas hésité à faire plusieurs centaines de kilomètres, pour venir de Toulouse était tout aussi enthousiaste. " Ca fait un bien fou de se retrouver. Ca change de l'entraînement que l'on effectue souvent seul" 

Les jeunes talents français démontrent comme tous les autres boulistes, qu'ils ont faim de jouer, de se retrouver et de faire des compétitions. Espérons que ce stage soit un signe annonciateur avant un retour à la normal.  
 


Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales