En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Finale Under 18 : Bièvre-Isère touche au but
le 20-09-2020
par Patrice Deymonnaz
..;;;
Bièvre-Isère a décroché le précieux maillot tricolore. Photo Patrice Deymonnaz

Depuis le temps qu’ils courraient après, ils ont fini par le rattraper et surtout par se l’accaparer. Finalistes malheureux des deux dernières éditions (défaites à Limoges en 2018 contre La Brévenne 23-13 et à Eybens en 2019 contre Morestel 19-16), les joueurs de la Bièvre-Isère ont enfilé le précieux maillot tricolore.  
Une finale qui s’annonçait riche de promesses si on s’en réfère à celle déroulée l’an dernier. Elle l’a été. Tant mieux. Au terme du tour initial, les formations étaient à égalité 8-8. Le 2e tour avec à la clé les victoires en double, tir et point de précision, installaient la Bièvre-Isère au commandement 17-9. Les Rouges et Blancs ne lâchaient plus rien, même si Aurélien Souveton glanait son progressif et entretenait un maigre espoir.
Dans la foulée, Clément Bozon s’octroyait le rapide et la boucle était bouclée. En relais, le succès d’Annaëlle Barazzutti et de Enzo Gambini ne changeait rien. Bièvre-Isère laissait éclater sa joie. 


Morestel (1) est sous-champion de France. Photo Patrice Deymonnaz.  

«J’ai une équipe de guerriers» déclarait tout sourire Gérard Pellet le coach. «C’est grandiose ! Grâce au travail, en amont que nous avons effectué, nous en arrivons là. Une belle récompense d’autant que certains n’ont pas joué depuis 6 mois. En premier, l’important était de gagner la demi-finale pour nous remettre sur de bons rails. Contre Morestel, nous avons gagné à la régulière. Avant tout, c’est la victoire d’un groupe. C’est tellement beau !»



Nelly Skoberne (Bièvre-Isère). Photo Patrice Deymonnaz

En face, Sébastien Thivichon-Prince reconnaissait sportivement que «la Bièvre-Isère était meilleure que nous. Je pense que nous avons laissé beaucoup d’énergie en demi-finale (19-14 contre Val de Drôme). Nous avons fait un mauvais 2e tour. L’an dernier, nous avions arraché le titre mais cette année, il n’y a pas eu de miracle. C’est le sport, il faut savoir l’accepter. Avec pratiquement le même groupe, nous allons préparer la prochaine saison.»
 
Aurélien Souveton (Morestel 1). Photo Patrice Deymonnaz

En attendant, sur les jeux du boulodrome couvert des Canuts à la CRO Lyon, toute cette jeunesse bouliste a montré de réels talents.  

Les délégués : Michelle Galland, Brigitte et Alain Cochard (de gauche à droite). Photo Patrice Deymonnaz 

La fiche.
Bièvre-Isère bat Morestel (1) 21-15
Combiné. Sauze Benjamin (BI) bat Barazzutti Annaëlle (M) 25-24, Bozon Clément (BI) bat Gambini Enzo (M) 20-17.
Simple. Souveton Aurélien (M) bat Skoberne Nelly (BI) 10-7, Lardet Thomas (M) bat Eymonnet Sébastien (BI) 9-8.
Double. Bozon Clément, Eymonnaz Sébastien (BI) battent Debauge Lilou, Lardet Thomas (M) 4-3.
Tir de précision. Skoberne Nelly (BI) bat Barazzutti Annaëlle (M) 20-13.
Point de précision. Sauze Benjamin (BI) bat Gambini Enoz (M) 14-6.  
Progressif. Souveton Aurélien (M) 37/49 bat Sauze Benjamin (BI) 36/48. 
Relais. Barazzutti Annaëlle, Gambini Enzo (M) 41/54 battent Eymonnet Sébastien, Hubert Antonin (BI) 29/55. 
Rapide. Bozon Clément (BI) 39/44 bat Lardet Thomas (M) 31/45.




Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales