En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

99e GRAND PRIX DE LA VILLE DE GAP Challamel, Bruyant, Venturini sacrés
le 11-08-2019
par Patrice Deymonnaz
Cette année, la compétition a connu une modification d’importance. Les organisateurs ont décidé de l’avancer d’une journée. C’est-à-dire qu’elle s’est déroulée vendredi, samedi et dimanche au lieu du samedi, dimanche et lundi comme cela se faisait habituellement. La raison ? Tenter de grossir le nombre de participants. Les dirigeants se sont aperçus que des équipes ne participaient pas au concours le lundi, car certains joueurs étaient retenus par leurs obligations professionnelles. 
Cette expérience a, semble-t-il, porté ses fruits et donnée satisfaction : 127 quadrettes, au lieu de 122 en 2018, étaient sur la ligne de départ. Pour la dernière journée, la Pépinière était inondée de soleil. Le nombreux public a répondu présent parmi lequel Philippe Coquet président de la FFSB, Jean-Pierre Eyraud président du District 04-05, Michel Gentil président du Comité de l’Isère et Daniel Galland adjoint aux sports. Pascal Paoli et son équipe de bénévoles ont été récompensés de leurs louables efforts.


256 quadrettes : Challamel taille patron 
A l’heure des demi-finales, les choses ne traînaient pas en longueur entre Pastre et Leportier. Les Gapençais voyaient s’envoler leurs espoirs en 4 mènes et 1h05’ 13-0. L’autre partie était plus indécise. Challamel prenait les devants mais Bresciano recollait à 4-4. Il s’installait au commandement 7-4 puis 9-4. Les Hauts-Savoyards se refaisaient une santé. Ils revenaient à 8-12 avant de prendre la tête 12-9 et de s’imposer 13-9.  
La finale ne manquait pas de piment. Challamel prenait un rapide départ 8-0. Après deux annulations d’Araudo, ils se relançaient 8-4. Mais les Rumilliens remettaient la machine en route. Ils faisaient grimper le score à 11-7 avant d’inscrire les deux unités manquantes 13-7.  
Ils inscrivaient leurs noms au palmarès du challenge Joseph Bellet-Gaston Ferrand.

128 quadrettes : Bruyant au bout du suspense
Pour cette compétition réservée aux perdants des deux premières parties du 256, 96 formations étaient engagées. Au moment des demi-finales, Bruyant n’avait pas à puiser dans ses réserves pour prendre le dessus sur Doumont. Les représentants de Saint-Pierre d’Allevard ont rapidement déchanté. En retard 7-1, ils n’avaient plus d’essence dans le réservoir. Les Gapençais s’imposaient logiquement en 1h08’ 13-1. Rigollier est lui aussi sorti victorieux de son duel face à Bossone. Il menait 10-2, les licenciés de Saint-Bonnet-en-Champsaur revenaient à 10-7. Force restait aux joueurs de la Motte-Servolex 13-7. 
La finale a tenu en haleine l’assistance. Rigollier menait les débats et croyait avoir fait le plus difficile en menant 10-4. Bruyant revenait dans la partie. A la 11e mène, le tableau d’affichage indiquait 10-10. Au jet suivant, Estornel frappait la boule de la gagne. Il offrait la victoire aux Gapençais 11-10 et le trophée souvenir Henri Lorient-Maurice Peyrot.



Féminines : Venturini bravissimo !
Avant que ne débute la finale d’un concours réunissant 37 doubles, on savait que la victoire prendrait la direction de l’Italie. Et pour cause. L’ultime empoignade mettait aux prises Pautassi à Venturini. Pour en arriver là, en demi-finales, les premières nommées avaient écarté leurs compatriotes Traversa. Elles menaient rapidement 6-0 puis 10-1. Traversa recollait à 11-5. Il était trop tard. Pautassi réglait l’addition 13-5. Pour Venturini, l’affaire était mal engagée. Les Croates menaient la danse 8-1 puis 8-3. Les Transalpines revenaient dans la course 8-4 avant de prendre le commandement 10-9. La fin de partie était haletante. Bajric croyait avoir fait le plus dur 12-10. Les Italiennes forçaient le destin et l’emportait sur le fil 13-12. 
Pour la finale, le suspense a été entier. Venturini prenait le meilleur départ (2-0) avant que Pautassi n’égalise et ne s’installe en tête 5-2 puis 8-5. Venturini refaisait surface (10-10) et l’emportait sur le fil 11-10. Elle s’octroyait le challenge Paul Crépier.
L’an prochain, le Grand Prix de la Ville devrait être reconduit en tenant compte des mêmes jours. Il fêtera ses 100 ans. 


Réaction
Sébastien Belay : «Une belle victoire !»
«C’est une belle victoire. Venir ici, c’est formidable, gagner c’est encore mieux. Après avoir perdu en finale du souvenir Robert Millon, nous remportons ce beau concours. Nous avons bien joué durant les deux jours avec une équipe un peu new-look renforcée par Alessandro Grosso. Après 2017, c’est la 2e fois que je gagne à Gap.»    
RESULTATS
256 quadrettes
Quarts de finale : Bresciano (Luxembourg) bat Ribatto (L’Argentière-la-Bessée) 13-4, Pastre (La Perosina) bat Engel (La Motte-Servolex) 13-8, Leportier (Gap) bat Buosi (Italie) 13-11, Challamel (Rumilly) bat Béroujeon (Beaujolais) 13-7.
Demi-finales : Pastre bat Leportier 13-0 (4-0, 4-0, 7-0, 8-0, 13-0), Challamel bat Bresciano 13-9 (1-0, 1-1, 4-1, 4-1, 4-4, 4-4, 4-7, 4-9, 7-9, 8-9, 12-9, 13-9). 
Finale : Challamel, Chirat, Belay, Longo battent Pastre, Nari, Griva, Araudo 13-7 (5-0, 5-0, 5-0, 6-0, 8-0, 8-1, 8-3, 8-3, 8-4, 11-4, 11-7, 11-7, 11-7, 13-7).
Moyennes : Longo 14/23 4c, Chirat 15/17 3c 2b, Belay 4/6 1c, Griva 14/24 3c 2b, Araudo 12/18 1c 4b, Nari : 4/4. 
128 quadrettes
Demi-finales : Rigollier (La Motte-Servolex) bat Bossone (Saint-Bonnet) 13-7, Bruyant (Gap) bat Doumont (Saint-Pierre-d’Allevard) 13-1.
Finale : Bruyant, Escallier, Estornel, Fauchier, Combet battent Rigollier, Prat, Didier, Burnichon 11-10 (0-1, 0-2, 4-2, 4-4, 4-5, 4-5, 4-5, 4-8, 4-10, 6-10, 7-10, 10-10, 11-10).
Moyennes : Fauchier 15/21 2c, Combet 4/12 1b, Estornel 2/2, Burnichon 9/16 4c, Rigollier 6/12 2c, Didier 1/2.
Féminines
Demi-finales : Venturini (Italie) bat Bajric (Croatie) 13-12, Pautassi (Italie) bat Traversa (Italie) 13-5.
Finale : Venturini, Mana battent Pautassi, Perotto 11-10 (2-0, 2-0, 2-2, 2-5, 5-5, 5-8, 8-8, 8-10, 10-10, 11-10)
Moyennes : Pautassi 11/22 1b, Venturini 5/10.

RESULTATS
43e Challenge Robert Millon
Messieurs
1re partie. CRO Lyon (Majorel, Matteo Mana, Amar, Bresciano) bat Gap 1 (Leportier, Brémond, Escallier) 13-1, La Perosina (Manolino, Nari, Pastre) bat Fontaine (Marsens, Fargeas, Rugari) 13-1, BRB Ivrea (Negro, Grosso, Zucca) bat Team Nutella Luxembourg (Leiva-Marcon, Mana Simone, Bianchi) 13-0, Rumilly (Belay, Longo, Challamel) bat Gap 2 (Abelfo Guillaume et Nicolas, Zittel) 13-6.
2e partie. Gap 2 bat Team Nutella Luxembourg 13-10, Gap 1 bat Fontaine 13-0, Rumilly bat La Perosina 12-6, CRO Lyon bat BRB Ivrea 13-1.    
Finale. CRO Lyon bat Rumilly 13-2.
Dames
1re partie. Italie (Traversa, Baseï) bat La Côte Saint-André (Gouilloud, Le Noblet) 13-11. Fontaine (Amar, Falconieri) bat Croatie (Bajric, Marelja) 13-5.
2e partie. Italie bat Croatie 10-7, Fontaine bat La Côte Saint-André 13-6.  
Finale.
Croatie bat Fontaine 13-2.
Jeunes
1re partie. Gap (Peyron-Gérard, Roffino) bat Italie (Falconieri, Mana) 13-6, France (Chemarin, Caulo) bat Monaco (Bresciano, Baulmont) 13-5. 
2e partie. Gap bat Monaco 13-2, France bat Italie 13-1. 
Finale. Gap bat France 13-11.
Tir en relais : Abelfo Guillaume et Marsens 55/58 battent Mana Matteo et Simone 42/56. 



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales