En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

Chapionnat de France Doubles Masculins: Une grosse indécision
le 06-07-2019
par Bruno Tommasone
La première journée de ce championnat de France disputés à Compiègne dans un cadre très agréable, a donné comme à l’accoutumée son lot de bonnes surprises. 
Dans les deux premières parties de poule, les formations d’Annecy ont souffert avec les éliminations des équipes de Jérémy Micoud et Jean-François Gobertier. Abilio Correia (Port-des-Barques), qui avait fait une superbe prestation le week-end dernier lors du Trophée Emile Terrier, a lui-aussi laissé tous ses espoirs sur les jeux compiègnois. Laurent Béraud (Saint-Vulbas) connaissait également le même sort et devait à regret quitter la compétition.  




Les barrages fatals à de grosses équipes

Bon nombre d’équipes avait goûté avec regret à la défaite au cours de ces deux premières parties. Pour elles le salut passait par le barrage et pour certaines la chute a été brutale. Parmi celles-ci la formation Baudot (Balaruc-les-Bains) qui présentait sur le papier une formation très solide avec Frédéric Ascenci et Romain Garcia. Les Héraultais tombaient sur Patrick Ferrand, David Ducoté et Sébastien Varillon (Joyeuse) très performants en fin de journée. Leurs camarades de club Mickael Eymard et guillaume Abelfo n’avaient pas plus de succès face à Anthony Percherancier, Sébastien Jarrige et Bruno Perras. Et de trois pour Balaruc avec la défaite de Sébastien Charousset er Florian André qui quittaient également la compétition après le match de barrage.
Sébastien Grail et Frédéric Poyet se reprenaient bien en barrage avec une victoire étriquée face à Mancuso. Il n’en était pas de même pour les Lyonnais Xavier Majorel et Carlo Bresciano qui tombaient face à Tassa (La Motte-Servolex). 
Régis Faure (Valencin) n’a rien pu faire contre la maestria des frères Mana (Cro).




Les ténors bien en place

Ce matin nous retrouvons tout de même des formations qui avaient l’étiquette de favorites. La formation Belay (Rumilly) aura à cœur de réussir le doublé après le Béraudier. Du côté de Saint-Vulbas, Didona et Beauregard se sont montrés à leur avantage tout comme Gondrand (Côtoise) très affûté hier

Les 8e de finale ce matin à 7h30 : Rivaux (Valencin)-Amar (Cro), Tassa (La-Motte-Servolex)-Didona (Saint-Vulbas), Challamel (Rumilly)-Grail (Cro), Belay (Rumilly)-Mouton (Port-des-Barques), Gondrand (Côtoise)-Percherancier (Cro), Anglade (Balaruc)-Plan (Saint-Miche-de-Maurienne), Reyne (Aix-les-Bains)-Ferrand (Joyeuse), Beauregard (Saint-Vulbas)-Verne (Aix-les-Bains)   




Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales