En cas de problème d'affichage, actualisez votre page :
CTRL + F5


Trouver un club

Agenda




Partenaires
   
Actualité

France Clubs 2019, avec Jean-Marc Jolivet : "il y a vraiment de belles ambiances à chaque finale"
le 14-03-2019
par #franceclubs2019
Jean-Marc Jolivet a une belle expérience des finales de championnat de France des Clubs. Il se rapproche de la dizaine de rendez-vous. Nous en avons profité, afin qu'il nous raconte les ambiances si particulières de ces week-end de finales. 

Rendons hommage au travers de cette interview à tous les athlètes masculins qui ont animé la saison de clubs sportifs sur les jeux. Il sera à Saint-Maurice l'Exil, du 15 au 17 mars prochain, pour les finales du France Clubs 2019. Serez-vous là ?

Finales du France Clubs 2019, du 15 au 17 mars 2019
Boulodrome couvert, rue Jacques Brel, 38550 Saint-Maurice l'Exil
>>> Le programme à partir de ce lien.
>>> Les neuf finales à partir de ce lien.
>>> Le France Clubs 2019 dans votre poche avec Boulistenaute.com.

Jean-Marc Jolivet vous attend à Saint-Maurice l'Exil, du 15 au 17 mars 2019, à l'occasion des finales du France Clubs 2019
(photo : Laurent Cottaz)

Combien as-tu disputé de finales de clubs ?
Je pense que samedi prochain, je disputerai ma neuvième finale.

Etais-tu de celle de 2008 à Saint-Maurice l'Exil ?
Pas en tant que joueur, mais en spectateur oui ! L'organisation était top : beaucoup d'espaces, un aménagement du boulodrome fonctionnel, des bénévoles dévoués, une belle restauration, un nombreux public : c'était une superbe organisation, sans fausse note. 

Jean-Marc Jolivet (à droite) titré avec Saint-Priest
(photo : Laurent Cottaz)

Dans toutes tes finales disputées, as-tu un souvenir particulier ?
La première finale était différente des autres : le championnat était à quatre clubs, c'était tout autre chose à cette époque.

Après quand tu gagnes une finale, tu sais, c'est juste beau, il n'y a pas de mots. Ce sont surtout des demi-finales que je retiens aujourd'hui, avec Villefranche et Saint-Priest. C'est là que cela avait été le plus fort émotionnellement : jouer un match retour avec un handicap et réussir à renverser la vapeur, devant ton public, c'était très fort.

Et un pire souvenir ?
Dans les huit, je n'en ai perdu qu'une, mais ce n'est pas particulièrement une déception. 

Tu as connu toute l'évolution du championnat des clubs. Un avis ?
Je trouve qu'avant, l'ambiance club était plus festive. On faisait de belles troisièmes mi-temps avec chansons, blagues. Mais si le groupe est soudé et l'ambiance bonne, les clubs d'aujourd'hui sont agréables à jouer.

Jean-Marc Jolivet lors du Trophée Emile Terrier 2016
(photo : Laurent Cottaz)

Comment gères-tu l'approche d'une finale ?
Plus comme avant car j'ai un peu d'expérience maintenant. Je la gère tranquillement. Il y a un peu d'adrénaline qui va monter avant le match, avec le public, la Marseillaise. Il faut avoir la "niaque" jusqu'au bout, tout donner sans se mettre trop de pression. 

Car un titre, cela ne se refuse pas, c'est beau à partager surtout pour ceux qui n'ont pas connu cela. Comme on dit, "Une finale, cela se gagne", c'est toujours une ligne de plus au palmarès. Sur celle là, je vais donner mon maximum pour gagner le titre avec mes nouveaux partenaires et mon nouveau club. 

Une finale est toujours un moment particulier ?
C'est certain. Malgré l'envie de gagner de chaque club, il faut que la finale se passe dans un bon esprit, c'est le plus important. Et qu'à l'issue, les deux équipes passent un bon moment ensemble.

Et ton approche comme spectateur ?
Les finales de clubs sont toujours particulières à vivre. Chaque équipe amène son groupe de supporteurs, plus ou moins bruyants. C'est vraiment une ambiance sportive. On se sent dans un climat de sport d'équipe, de collectif. Il y a vraiment des belles ambiances à chaque finale. Toutes celles que j'ai vécu comme spectateur également restent de bons souvenirs.

Tu as évolué pendant plusieurs années dans le haut-niveau. Comment vois-tu la suite de ta carrière ?
Les boules sont ma passion. Je réfléchis actuellement à la suite à lui donner, car je trouve que la mentalité et l'esprit ont bien changé. Cela me déçoit un peu.

Qu'as-tu apprécié au cours de toutes ses années ?
Que ce soit dans le championnat des clubs ou dans une pratique de jeu traditionnel, c'est de pouvoir évoluer aux côtés de jeunes et de pouvoir leur apporter notre expérience.


>>> Toutes les informations pour préparer votre venue à partir de ce lien.

Finales du France Clubs 2019, du 15 au 17 mars 2019
Boulodrome couvert, rue Jacques Brel, 38550 Saint-Maurice l'Exil

>>> Le programme à partir de ce lien.

>>> Les neuf finales à partir de ce lien.



Fédération Française du Sport Boules - Crédits : Stadline - Mentions légales